29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 19:06
I have a dream

Mais qui sont ces personnes qui ont décidé que les parents travaillant à domicile pourraient en même temps s'occuper de leur bébé ? 
Une seule chose de sûr elles n'ont pas d'enfants... ou elles ont une place en crèche.

Parce que, Madame la Directrice de Crèche, personnellement dans ma grande faiblesse (hooooooonte sur moi) je ne suis pas capable :
- d'écrire un mail en étant interrompue toutes les une à trois secondes.
- de passer un coup de téléphone à des clients avec un enfant chantant/hurlant/râlant/rigolant (rayer la mention inutile si elle existe). 
- de rester concentrée en faisant une pause (caca/pipi/bibi/recaca/etc.) de 10 minutes toutes les demi-heures (on notera que les fumeurs le font... hop c'est gratuit).
- de taper un mail sans faute (déjà en temps normal c'est un challenge) avec un bébé sur les genoux qui veut aaaaabssoooolument l'écrire avec nous.
- d'utiliser un ordi pour bosser sur lequel un bébé vient de renverser (sournoisement oserais-je dire ?) son biberon.

Non je ne peux pas travailler correctement avec mon enfant. 

Et surtout, Madame la Directrice de Crèche, ce petit bébé je l'aime à en crever et je n'ai pas envie de le voir s'ennuyer, se plaindre et pleurer à mes pieds des journées entières quand il a besoin d'attention, de câlins, de jeux. 

Alors comme j'ai le culot de ne pas vouloir mal travailler et mal m'occuper de mon enfant, oui je vais une fois de plus demander une place en crèche.
​Et, une fois de plus, attendre. 

 

Partager cet article

Publié avec amour par liliaimelenougat - dans Moi - moi & surtout moi
commenter cet article

commentaires

Lily 30/03/2016 08:43

hello, première fois que je commente ton blog que j'aime beaucoup, j'essaie de faire de l'illustration et j'apprends toute seule... C'est dur mais passionnant. Bref, la n'est pas mon propos, je suis comme toi je bosse à la maison après un retour de l'étranger assez difficile. Et depuis deux ans j'attends encore une place en crèche ! Premiere année ma fille bouchait les trous et du coup elle n'arrivait pas a s'adapter .... Deuxième année j'ai eu droit à une journée et demie par semaine YOUPI ......... Et je n'ai pas les moyens de prendre une assistante maternelle .... Heureusement que ma mère et ma belle-mère me la prenne une journée chacune .... C'est hallucinant qu'ils ne comprennent pas que non on ne peut pas travailler avec un enfant à côté de soi et non ça n'est bon ni pour l'un ni pour l'autre quand maman est stressée parce qu'elle n'a pas pu avancer la journée ......... Je te comprends, je pense qu'on est nombreuses dans ce cas ...
Bonne journée,
L.

liliaimelenougat 07/04/2016 10:35

Je suis aller voir ton blog (et j'ai essayé de te laisser un commentaire mais ça ne marchait pas ! Oo), bon courage pour trouver le temps. Et vive les grands parents ;)

Adeline 09/03/2016 15:58

Je me retrouve tellement dans ton article !
Je suis passée à mi temps car le rythme était insoutenable avec mon boulot d'instit + la route + mon mec qui rentrait trop tard pour prendre le relais.

Pauvre de moi, je l'ai dit à la crèche. Retrogradée sur 3 jours. J'aurais aimé un jour pour bosser et faire les contingences !

L'élue à la petite enfance m'a retorqué que je pouvais bosser pendant les siestes de mon loulou.
Et qu'il fallait que je fasse des efforts....
Putain de bordel de merde...On demande aux mecs de faire des efforts ?
Me voilà donc à la maison 2 jours pour m'occuper de mon loulou...et de la maison :) Et je rebosse le soir. Super.

Colère, ras le bol de ce sexisme ordinaire. Qui plus est d'une élue qui a eu 4 enfants et pour qui c'est naturel pour une femme d'être dévouée à 100% à sa progéniture.

En son hommage, une ode créée sur le vif (qui devrait te parler)

es femmes à la maison,
mais avec un jupon !

Le temps pour soi
On n'y a pas droit

fais la vaisselle
ça te rendra belle

Linge à plier,
maison à ranger
Tu vas t'éclater

Sois souriante
Et arrête d'être chiante

Si t'es grognon
C'est une dépression

t'es qu'une boniche
va faire une quiche

T'es pas qu'une mère
T'es bonne à tout faire

bon courage !

liliaimelenougat 10/03/2016 13:56

Ah miiiiince (parce que je reste polie) !
Pffff et on s'étonne qu'il y ait autant de burn-out...
Bon courage et merci pour ta prose qui m'a fait rire et crispé tout à la fois !!

bou 05/03/2016 15:36

en même temps, tu ne fais pas un vrai travail ... tu dessines !
lol

liliaimelenougat 08/03/2016 12:44

C'est vrai, mais où avais je la tête !
Pendant que j'y suis je n'ai qu'à demander un salir aussi ! Pffff !

Patty 04/03/2016 13:00

Les bons vieux réflexes sexistes, si bien ancrés que même les femmes y croient: une femme, soit ça travaille dehors, soit ça reste à la maison en mode boniche. Donc si vous restez chez vous, vous n'avez qu'à vous occuper de votre enfant, c'est à ça que ça sert de rester chez soi...
C'est du grand n'importe quoi !

liliaimelenougat 17/03/2016 09:51

Yep. Le problème numéro un c'est vraiment la non considération du travail à domicile...
Et pourtant c'est là où les gens font souvent beaucoup plus d'heures car pas de cadre légal et une obligation de résultat (pour avoir des sous à la fin du mois...) très forte !

Mike 17/03/2016 08:51

Pas sexiste à mon avis, je bosse à domicile et j'ai eu droit à des sales remarques durant ma carrière de papa, genre une maitresse qui m'expliquent comment je dois organiser mon temps, on ne comprends pas que je puisse être en retard ou juste à l'heure (gérer 3 gosses et un taf qui génère de l'assistance téléphonique dans le même temps, c'est pourtant si easy !) et j'en passe... C'est être à domicile qui les fait bugguer, qu'on soit homme ou femme je pense ne change rien à leur défaut de perception...

liliaimelenougat 08/03/2016 12:37

Je crois surtout qu'en France il y a un gros soucis avec le travail à domicile. Que l'on ait des enfants où non, ceux qui bossent de chez eux sont toujours considérés comme des glandeurs...

Minikee 02/03/2016 16:49

Tellement vrai, merci ça fait du bien de lire qu'on est pas seule...

liliaimelenougat 08/03/2016 12:37

Et il y a du boulot encore...

Sand 04/03/2016 18:03

Tellement affligeant d'entendre tout ça au XXIe siècle... A nous, les femmes, de faire changer les mentalités et aux hommes de nous y aider!

liliaimelenougat 03/03/2016 09:46

Ou du mal de se dire que l'on est autant !

ac83 02/03/2016 16:37

Je suis directrice de crèche familiale et nous accueillons sans distinction les enfants des parents qui travaillent à l'extérieur ou à domicile, sont étudiants, sont au chômage...
Dommage que tu n'habites pas par chez moi!
Je suis sûre que tu vas bientôt trouver une solution pour ta pitchounette, mais attention, pour l'amener à la crèche, il vaudra mieux passer à la douche!!!(cf article du 19 janvier 2016, hahaha!)
Bon courage pour le suite

liliaimelenougat 03/03/2016 09:45

Je parle de cette expérience car elle m'a exaspèrée mais j'ai eu beaucoup de gens adorables aussi (particulièrement dans les crèches parentales et associatives).
Et j'ai tendance à penser que si quelqu'un demande un place, quelque soit sa situation, c'est qu'il en a le besoin...
On a trouvé une chouette ass. mat. qui devrait nous la prendre d'ici 15 jours :)
(et je téléphone comme ça je n'ai pas à me doucher... ^^)

Joyeuse Théoricienne 01/03/2016 12:59

Laisse tomber, prends une assistante maternelle :) Moi j'ai pas eu le choix pour la 2e année des twins, avec le recul je ne regrette pas du tout. Et les places sont arrivés pour leur 3e année, youpii ^^
C'est fou ce problème de places en crèche en France ><
Bon courage en tout cas !!

liliaimelenougat 03/03/2016 09:37

En Allemagne ou au Pays-bas c'est pareille, ça coute une fortune et donc les mamans (généralement) arrêtent de bosser pendant 3/4 ans...

liliaimelenougat 03/03/2016 09:36

Oui c'est ce qu'on est en train de faire et je pense aussi que ça va être très bien.
Mais c'est dingue cette injonction que l'on a à travailler dans la société et le manque de structure à coté pour nous permettre de la faire....

Joyeuse Théoricienne 01/03/2016 15:18

Ooops... petite erreur de frappe Mariette, et j'ai pas voulu en rajouter un 3e pour m'excuser ;) Désolée ^^
C'est sûr qu'il y a toujours pire autre part... mais comme je dis, même si sur le coup j'étais dégoutée, maintenant je suis contente que ça se soit passé comme ça.

mariette 01/03/2016 15:04

en même temps il y a aussi bien pire que la France là dessus... en Irlande par exemple il y a certes plus de places que de demandes... mais c'est parce que ça coûte horriblement cher!
(et c'est parce que tu as des jumeaux que tu publies tes com en double?;-))

Joyeuse Théoricienne 01/03/2016 12:59

Laisse tomber, prends une assistante maternelle :) Moi j'ai pas eu le choix pour la 2e année des twins, avec le recul je ne regrette pas du tout. Et les places sont arrivés pour leur 3e année, youpii ^^
C'est fou ce problème de places en crèche en France ><
Bon courage en tout cas !!

elya 01/03/2016 11:46

Et une nounou c’est pas envisageable ? La mienne est super, Doudou adore y aller, et quelle flexibilité, ça aide tellement !
Mais les grandes pensantes de la petite enfance sont en effet souvent professionnelles avant d’être femme et mère (si elles le sont). Je me rappelle une puéricultrice qui m’avait affirmé, avant que Doudou naisse, que sur mes jours de repos en semaine (travail le week-end oblige), j’aurais FORCÉMENT envie de l’avoir avec moi. Ben ça arrive que je le laisse chez nounou quand je suis de repos, lui il s’éclate chez elle, et moi je m’occupe des tâches ménagères and co, voire des fois, ça m’arrive, je me repose !!! Fou, hein ?

liliaimelenougat 03/03/2016 09:35

Si c'est que nous allons faire.
Nous avons trouvé une très chouette personne mais c'est quand même bien plus cher et elle ne fait pas les vacances scolaires (deux mois l'été sans garde quand même...).
Comment tu oses te reposer ? ;)
Et bien bravo ! Tu as tellement raison !

Katy 01/03/2016 10:16

J'ai filouté : au départ, j'ai demandé 2 jours par semaine. Ce qui a bien plu aux directrices de crèches pour combler les trous des enfants ne venant que 4 jours. J'ai eu une place tout de suite dans deux crèches (du coup, j'ai refusé la place que la 2e m'offrait). Et une fois le pied dedans, hop, au bout d'un mois, je demande un 3e jour, puis un peu après un 4e... ça a mis 4 mois pour avoir les 4 jours, mais je l'ai eu, ma place ;p

liliaimelenougat 08/03/2016 12:36

Le truc c'est qu'il te demande le nom et l'adresse de ton boulot... et ils voient vite que ç'est la même que celle du domicile. Donc la prochaine fois il faut mentir et donner l'adresse d'un copain ! ... Donc la leçon de vie c'est de mentir pour se protéger. Youpi, c'était pas exactement mon plan de vie. ;)

Sonka 03/03/2016 21:50

Oui c'est sûr que si on espère encore une place, il vaut mieux passer de la pommade... Ceci dit, ça me fait réfléchir, là, vos réponses. J'essaie de m'imaginer le dialogue, concrètement, et je me dis : en fin de compte, comment ça vient dans la conversation, que vous bossez à domicile ? Ca ne la regarde pas. Vous bossez, vous cherchez une place, point barre.
C'est à nous aussi d'apprendre à défendre nos intérêts en ne tendant le bâton pour nous faire battre. Je ne dis pas ça pour vous critiquer, de toute façon c'est trop tard pour ce round-ci si je comprends bien, mais histoire de faire avancer le schmilblick pour toutes les femmes dans notre situation (et là je me mets un post-it pour la prochaine fois : ne jamais dire que je bosse chez moi tant qu'on ne me l'a pas demandé...)

liliaimelenougat 03/03/2016 09:40

Avec le déménagement nous n'avons hélas plus les grands parents à nos cotés...
Oui j'aurais du lui répondre ça mais bon je voulais laisser une bonne impression pour qu'elle pense à moi si une place se libère...

liliaimelenougat 03/03/2016 09:33

Je leur ai bien dit que je prenais n'importe quel petit créneaux d'une journée qui se libérait !
Je croise les doigts...

Sonka 02/03/2016 12:10

Je n'ai eu aucun problème, mais il est vrai que j'ai fait comme Katy. C'était pas voulu, au départ je voulais pas le laisser plus de deux jours, maintenant il y va trois et à la rentrée je demande 4. J'ai la chance d'avoir les mamies qui s'en occupent le reste du temps. Mais jamais entendu ce genre de réflexion, de qui que ce soit d'ailleurs, y compris avant bébé. J'ose espérer que les mentalités évoluent, mais c'est aussi à nous de forcer l'évolution. En ne se démontant pas et en demandant à la personne en face si elle, elle emmène ses enfants au travail ?

mariette 01/03/2016 09:59

Il y a de toutes façons une pression assez forte pour qu'on passe la moindre minute possible avec son enfant. peu importe si ces minutes passées avec son enfant sont moisies, peu importe si on n'a pas eu le répit nécessaire pour être une mère suffisamment bonne et une travailleuse suffisamment bonne (quant à être bien sois-même manifestement là n'est pas la question). et ça dure! parce que vous n'êtes pas encore sur la problématique cantine/garderie! et je rejoins beaucoup de messages postés ici : une femme qui dit ça, merde! on a encore besoin de soutien au moins de la part les unes des autres quelque soient les qualités de nos conjoints! bon courage lili.

liliaimelenougat 03/03/2016 09:33

Et si j'ai la belette sans crèche d'un coté et le grand Léon avec les joies de la cantine/tap/garderie de l'autre. Je jongle, je cour par!-ès le temps (et ma vie) au quotidien. Comment être une bonne maman quand nous ne sommes qu'une boule de stress ?...

Virginie 01/03/2016 09:45

Hello, sympa cette illustration. Ca existe encore ce genre de réflexion... aujourd'hui ma petite dernière vient de faire sa rentrée à la crêche, ouf ! Libertéééé........ de travailler. Profitons-en car la journée sera malgrétout très courte ;) Bon courage à toute les mamans free.

liliaimelenougat 03/03/2016 09:30

Et oui...
Mais pas que ! J'ai quand même eu un lot de personne très gentilles (mais qui n'avaient pas de place pour autant !).
C'est ça "liberté de travailler"! ;)

Tyra 01/03/2016 09:32

Ahhh je ne compte plus le nombre de "Tu travailles à la maison maintenant ? C'est chouette pour Alice alors, elle va plus à la crèche !"... Je n'ai jamais compris comment les deux pouvaient être conciliables...

liliaimelenougat 03/03/2016 09:28

Moi je cherche encore ;)

celine ol 01/03/2016 09:06

Tout à fait d'accord ! Peut etre les choses vont elles s'améliorer sachant qu'il y a de plus en plus de gens qui travaillent chez eux mais ça fait des décennies que les profs qui ne travaillent "que" 18 heures devant les élèves sont considérés comme des glandeurs alors que la plus grande partie de leur travail se fait à la maison !! J'ai eu droit à "vous êtes sur liste d'attente car on prends d'abord ceux qui sont à plein temps !" mais j'ai quand même fini par avoir une place mais on me regardais de travers parce que je laissais ma fille de 7h00 à 18 h certains jours...

liliaimelenougat 03/03/2016 09:31

Avec des profs dans la famille et l'entourage proche on ne peut pas dire qu'ils soient aux 35h: ça bosse tout le temps !

liliaimelenougat 03/03/2016 09:28

Pfff ! Bah oui les profs vous glandez toute l'année pour un salaire incroyable c'est bien connu ! ;)

mariette 01/03/2016 09:54

merci de rappeler ça pour les profs! mon conjoint est enseignant et j'ai moi-même mis un moment à comprendre quand il travaillait ou pas...

Ninon 01/03/2016 08:56

Je compatis totalement, même si je n'ai pas d'enfants, je bosse de chez moi, et je ne compte pas le nombre de gens (de ma famille y compris) qui sont à moitié convaincus que je suis femme au foyer... Et qui me prennent pour une feignasse vu qu'en plus je n'ai pas d'enfants. Ben oui, qu'est ce que je peux bien glander chez moi toute seule sans môme hein? :D

liliaimelenougat 03/03/2016 09:27

Je donne l'exemple de l'enfant car c'est souvent le plus flagrant mais c'est effectivement que le travail à domicile n'est pas considéré généralement. Et j'imagine que si tu n'as pas "l'excuse" des enfants tu dois t'en prendre régulièrement des perles de bêtise !

Marion qui pique 01/03/2016 08:17

Je survalide et compatis... j'ai fait le coup de téléphone avec bébé qui vomit par-dessus mon épaule (en évitant de peu mon ordi posé en équilibre sur la table basse) et ben non c'est pas possible... et non les siestes ne sont pas assez longues pour faire une vraie journée de boulot... Bon courage!!!

liliaimelenougat 03/03/2016 09:25

Les siestes c'est de la triche, à peine le temps de te concentrer et de de croire que c'est bon, tu peux t'y mettre que c'est déjà fini... Merci !

Je ne suis pas une poule 29/02/2016 22:20

Les gens ont vraiment du mal à comprendre que Travailler chez soi c'est faire la même chose que dans un bureau extérieur... sauf que c'est chez soi! On te demanderai pas de garder ton mioche en open space?... non? Donc voilà. CQFD (merci tata Mathilde!)

liliaimelenougat 03/03/2016 09:26

Je vais mettre la mini belette dans le bureau de Madame la Directrice de Crèche et puis on va voir ce que ça donne... :D

Pierrette Richard 29/02/2016 22:07

J'hallucine...Et il parait que la société a évolué...et c'est une femme...
J'ai déjà du mal à téléphoner avec un chat...
Tous les moyens étant bons, fais lui un dessin ,-))

liliaimelenougat 03/03/2016 09:24

Je me demande surtout si les réactions seraient les même si c'était mon conjoint qui travaillait à domicile...
Une femme c'est fait pour garder les enfants non ?

Sabrina 29/02/2016 21:12

J'ai testé le coup de fil important avec un bébé qui explose sa couche sur mon jean. Oui, je suis restée concentrée, mais n'ai pas été au mieux de ma forme, et oui j'aurai préféré faire autrement.

liliaimelenougat 03/03/2016 09:22

Mais oui, on arrive à faire du "à peu près" mais c'est tellement désagréable pour tout le monde...

tiph 29/02/2016 20:38

Un scandale !!!
Et une autre chose de sûre : elle est pas très féministe ;)

liliaimelenougat 03/03/2016 09:22

C'est le moins que l'on puisse dire !

nom1.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

vide.jpg

 La boutique c'est par là :

vide.jpg

    hello(a)liliaimelenougat.fr

vide.jpg
FAQ.jpg
vide

portfolio

facebook.jpg

hellocoton.jpg

pinterest.jpg       

vide

vide

"Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."