18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 10:58
Il y'a quelques mois j'ai commencé une aventure "a quatre main" avec Lady Xzeu (que vous pouvez retrouver en cliquant ici) et même si on a tous oubmié ce qu'il c'est passé dans l'épisode un voila quand même la suite...
comment ça ca avance pas notre histoire ?!
bon bin to be continued dans quelques mois...

Partager cet article

Publié avec amour par liliaimelenougat
commenter cet article

commentaires

lady xzeu 19/02/2009 14:39

> SENPAI : tiens tiens, mais si tu as déjà vu ce strip chez moi.. tu es un de mes lecteurs! mais que pourquoi donc alors que j'ai jamais eu de tes nouvelles sur mon blogounet hein dit? hihih
et pour la suite... et bien, ma part est déjà desinée j'attends la replique de Lili héhéhé

Senpai 19/02/2009 00:31

Mouarf, déjà vu sur Lady, comme dit en haut. ;p *Enfonce le clou*

Sinon, moi je vote pour l'attaque d'un poney rose qui se venge pour Lady. XD

alain 18/02/2009 21:11

cet épisode là on l'avait déjà lu chez Lady Xzeu !!!

Moi je me demande si elle a pas menacé les chats des pires sévices, afin de les obliger à se racheter en te faisant une farce. Bon c'est une soluce qui en vaut une autre.

lady xzeu 18/02/2009 19:18

on va gérer! de toute façon la suite est dans les mains de Lili cette fois! hihihi ^^

comme un poisson 18/02/2009 12:19

mais si mais si ça avance puisqu'il y a un deuxieme épisode !

ludo 18/02/2009 12:19

Et l'année prochaine, la fin du gag... :D

pierre 18/02/2009 12:17

Excellent,
je te confierai mon chat pendant les vacances afin que tu lui apprennes à faire ça !!!!

nom1.jpg

      La boutique c'est par là :

vide.jpg

    hello(a)liliaimelenougat.fr

vide.jpg
FAQ.jpg
vide

portfolio

facebook.jpg

hellocoton.jpg

pinterest.jpg       

vide

vide

"Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."