27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 09:00

Le-repos-du-guerrier-copie-1.jpgQui aurait cru que l'on pouvait être heureux d'aller au boulot le lundi matin ?

Partager cet article

Publié avec amour par liliaimelenougat - dans Moi - moi & surtout moi
commenter cet article

commentaires

Chlouwy 27/01/2015 16:07

Hihi... A quand le troisième ? :P (Il va lui falloir des bras en plus à ton Dou' !)

liliaimelenougat 29/01/2015 16:46



Ooooouuula ! Tout de suite les grands mots !
Fais donc un deuxième et on en rediscute ;)



Olly 27/01/2015 13:42

C'est vraiment si horrible que ça ? Ça fait peur quand on n'a pas d'enfants :(

liliaimelenougat 29/01/2015 16:45



Je ne vais pas te mentir : c'est atroce. Mais le pire c'est qu'on aime ça !



Aurore26100 27/01/2015 12:08

Eh eh voilà pourquoi j'ai hâte de retrouver du boulot.

liliaimelenougat 29/01/2015 16:44



Moi aussi.
Non en fait, je voudrais juste une femme de ménage :D



Papa Hérisson 27/01/2015 11:14

J'ajouterai : quand on a un ou des enfants ET des chats, on comprend ça. Pas étonnant que les égyptiens les momifiaient ces sales bêtes...

liliaimelenougat 29/01/2015 16:44



Mais au moins les chats on peut les refiler... les enfants c'est plus mal vu !



lizagrèce 27/01/2015 10:26

Quand on a ou (eu) des enfants on comprend ça ! En fin de compte, les mioches, sont du côté du patronat !

liliaimelenougat 29/01/2015 16:43



Mais oui, c'est donc ça ! Je me disasi bien aussi : elle a la tête toujours penchée vers la droite... c'est un signe.



nom1.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

vide.jpg

 La boutique c'est par là :

vide.jpg

    hello(a)liliaimelenougat.fr

vide.jpg
FAQ.jpg
vide

portfolio

facebook.jpg

hellocoton.jpg

pinterest.jpg       

vide

vide

"Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."