18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 09:00

sexisme ordinaire - genre1sexisme ordinaire - genre2sexisme-ordinaire---genre3.jpg

 

***

Et toujours quelques liens pour réfléchir (et rigoler) :
MAJORITE OPPRIMEE, un film d'Eléonore Pourriat
Les filles sont drôles comme l'éclair de Mirion Malle
Pour rigoler
Ca fait genre
Sur le blog il y a longtemps.... (mal dessiné!)

***
Et les jolis tissus viennent de Linna Morata

Partager cet article

Publié avec amour par liliaimelenougat - dans Sexisme ordinaire
commenter cet article

commentaires

Léonie 16/01/2016 12:45

Salut,
On fait une expo sur le sexisme dans mon lycée :)
Est-ce que tu me permet d'imprimer certains de tes dessins (comme cette petite histoire) pour l'affichage ? Bien sur il y aura le lien de ton blog si tu me le permet.

Liliaimelenougat 16/01/2016 16:20

Salut,
Super thème !
Tu peux utiliser mes dessins avec plaisir tant que tu me cites.

Nynanouf 30/05/2014 22:24

Je suis retombée sur ton blog ca faisait un moment que j'étais pas venue, du coup j'ai remonté les derniers posts et je me suis bien marré, j'adore vraiment tes dessins et ta manière de raconter
c'est vraiment top!! Et là j'ai explosé de rire en lisant "Scar t'es un gros bâtard"!! c'est pas souvent que j'explose de rire en lisant un blog donc MERCI & BRAVO pour tes dessins :)

liliaimelenougat 11/06/2014 10:33



Merci beaucoup !!
Ca me fait d'autant plus plaisir que j'ai ricanné bêtement en ecrivant ça. Je me sens moins seul dans mon humour. ;)



Sophie 17/04/2014 22:12

je découvre ton blog ce soir et surtout ce billet, bravo, j'adore ! (et moi aussi j'ai du poil aux pattes, un amoureux qui fait mieux le ménage que moi, etc)(bon, sauf qu'ici c'est moi qui coud,
lui il nous fait des bons p'tits plats)

liliaimelenougat 22/04/2014 10:54



Merci beaucoup !
Chacun notre petit équilibre ménager...tant qu'il est bien équilibré.



Poupette 22/03/2014 08:00

Coucou!
Je te laisse un petit message pour te prévenir que j'ai partagé cet article sur mon blog juste ici: http://www.siropdagrumes.com/archives/les-partages-du-mois-de-mars/

car il m'a beaucoup plu et que je voulais le partager avec mes lecteurs et, par la même occasion, pouvoir revenir dessus lorsque je voudrais le lire à nouveau:)

paix, amour et rouflaquettes♥

liliaimelenougat 22/03/2014 17:17



Merci beaucoup !



Marie-Eve 22/02/2014 09:48

Hum, je crois que Nath est un troll :) heureusement que savoir coudre et pleurer devant un film n'empêche en rien de résoudre les difficultés de la vie, de savoir bricoler etc :p

Pour le reste, j'apprécie vraiment que tu parles aussi des différences biologiques ! Je suis prof de SVT, dans les programmes scolaires il n'est pas question d'enseigner la théorie des genres, il
est précisément écrit "On saisira l’occasion d’affirmer que si l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique,
l’orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée." ainsi que "Différencier, à partir de la confrontation de données biologiques et de représentations sociales ce qui relève
:
- de l’identité sexuelle, des rôles en tant qu’individus sexués et de leurs stéréotypes dans la société, qui relèvent de l’espace social ; - de l’orientation sexuelle qui relève de
l’intimité des personnes."

Il n'y a là dedans aucune négation du biologique, mais de nombreux manuels scolaires dont ceux choisis par mon lycée en ont "profité" pour affirmer que ce qui nous rend homme ou femme c'est notre
choix, notre ressenti et/ou notre comportement en société O_o autant dire qu'en pure scientifique j'ai zappé ces pages là :p

Comme toi, je ne me maquille pas, j'ai de poils plein les pattes (surtout l'hiver et surtout depuis la naissance de mes deux filles qui ont 7 mois), je ne possède que 2 paires de chaussures
(baskets / sandales), mais aussi j'aime faire des choses plutôt catégorisées "masculines" et mon poil se hérisse à l'idée d'entrer dans un magasin de vêtements, et pourtant je me sens fille
jusqu'au bout des ovaires, et très heureuse de l'être :)

En fait, je remercie mes parents car j'ai eu l'immense chance d'être éduquée à grimper aux arbres et courir partout en shorts solides, et à participer amplement aux tâches ménagères de la maison,
mais ni plus ni moins que mon grand frère :)

liliaimelenougat 23/02/2014 19:26



C'est un sujet difficle à traiter l'identité sexuel, son orientation, les genres...
Moi je dois à Simone de Beauvoir de m'avoir bien expliqué les différences biologiques et leurs stéréotypes de société. Et encore je n'en ai pas fini la lecture...

Et tout ça passe par l'éducation, alors heureuse de savoir qu'une prof y travail ! ;)




Nath 21/02/2014 18:02

Vous voulez convaincre qui exactement avec votre petit montage ?

Mon homme a tout d'un homme, un vrai... Celui de la BD n'ira pas bien loin quand il y aura des difficultés...

Ah, mais au fait ! La théorie du genre est une rumeur, ce que vous racontez est donc impossible... ouf on est sauvé !!!

julie 21/02/2014 14:14

Merci pour ce billet!!!

so 21/02/2014 09:58

Il y a des gens de la science qui ont lancé une pétition pas trop mal pour dire qu'en France il y avait aussi un paquet de gens qui pensaient que c'était une bonne chose d'apprendre aux enfants que
les princesses peuvent sauver les princes. Ça se passe par ici : http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2014N45876, si ça te déplaît je ne me vexerai pas que mon commentaire soit
supprimé.
Dans tous les cas, merci pour cette chouette note, chère femme réussie :)

liliaimelenougat 21/02/2014 10:08



Pas de soucis pour moi, ça me semble interressant !



Llew 20/02/2014 17:17

Ce qui est marrant, c'est de savoir qu'avant le rose était considéré comme un rouge un peu pâle, donc le sang, la guerre, tout ça. Le rose n'a pas toujours existé en tant que tel, et certainement
pas comme une couleur féminine. Le bleu aurait par contre été longtemps été assimilé à la figure féminine, parce que manteau de la Vierge, tout ça...
(sources : des bribes de Michel Pastoureau + des trucs entendus sur France Inter.)
Eh oui, l'histoire, c'est hyper intéressant pour comprendre certains de nos conditionnements actuels (et donc les démonter)... Mais ça, y'en a qui l'oublient, et préfèrent parler de complot :p

liliaimelenougat 21/02/2014 10:10



Et les cheveux long pour les hommes étaient communs, et les lettres était une matière noble (pas comme le bac L où y'a toutes les filles et qui est aujourd'hui dévalué...)...
Bref tu as bien raison, il faut regarder derrière soit aussi !



djoul 20/02/2014 12:32

Merci, c'est simple claire et tout doux !

liliaimelenougat 21/02/2014 10:13



Merci !
(et ils sont tout mignon tes petits bijoux annimaux ! ^^)



# 19/02/2014 16:45

Ce qui est bien avec les gens comme Jay c'est qu'a force de vouloir renforcer les stereotypes, ils sont eux-memes des stereotypes. Alors Jay, accroche-toi, ca va etre dur a vivre mais... tu t'es
fait embobiner : ce texte est bien d'Aldous Huxley (et meme bien de 1938) mais pas du Meilleur des Mondes (qui est paru quelques annees avant). Si d'aventure tu remettais un peu en question ce que
la manifpourtous et autres salonbeiges te racontaient, tu serais peut-etre moins choque par ce blog...

liliaimelenougat 21/02/2014 10:14



;)



chevalier 19/02/2014 12:23

je trouverais juste une fausse note à la deuxième vignette : l'homme a un pénis...la femme A UN CLITORIS et un vagin, ne l'oublions pas s'il vous plait. merci :) (une femme parmi les autres)

liliaimelenougat 21/02/2014 10:14



Oui, oui, oui !
(mais un peu la flemme de mettre le dessin à jour)



Samboyy 18/02/2014 21:38

Merci. :)

Jay 18/02/2014 20:50

Petit extrait du Meilleur des mondes, d’Aldous Huxley.(1932)

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si
puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée
limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le
fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user
de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est
futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.

On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en
dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la
liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux
conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet
d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme
subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer
de l’argent et du pouvoir »

Jay 18/02/2014 20:47

" demain des personnes seront malheureuses de ne pas trouver leur place dans la société parce qu'elle est régie par des codes débile et rétrogrades.

à nous de lutter contre au quotidien afin que l'on soit tout simplement des humains réussi."

...et de savoir si papa peut porter une robe ou si maman peut être fier d'enculer la voisine sur sa pelouse avec un gode-ceinture c'est là que ça va se jouer c'est sûr....heureusement que le
gouvernement veille à la cohésion sociale et à l'épanouissement des individus...qu'est-ce qu'on deviendrait sans les têtes pe(s)antes de l'élite ??...

bon j'exagère peut-être un peu ( non pas du tout au contraire hélas ) mais si effectivement le souci des codes qui régissent la société est légitime est salutaire, je trouve tout de même anormale
et sournois ( y'a anguille sous roche et si on sait ne plus faire les étonnés à chaque fois, pourquoi ne pas carrément cesser d'être dupe de c'qui s'trame ?? allez soyons fou osons l'intelligence,
non ? ) , mais pas inhabituel ( hélas ) que l'accent soit mis sur des sujets secondaires à ce point en comparaison des "codes" alimentaires, médicaux, énergétiques, bancaire, politique...
Car si la vie est une question de priorités, nos priorités sont notre réponse à la vie...et je ne vois pas comment on peut imaginer être un humain réussi, pour reprendre l'expression de la
rouquine, en demeurant un zombie du système...une machine sans conscience.

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme."

et ça fait un bail que c'est le paradigme de notre société en ce sens..

Où alors si quelqu'un pense le contraire, comment la conscience justifie la soumission au nom de la tolérance ( pour faire bien ) à un système qui institutionnalise ce bordel alimentaire, médical,
bancaire, politique & co pour le profit des lobbys et au dépends du bon sens ??

Duduche 18/02/2014 17:34

Super méga note trop bien. J'adhère à 250%.
C'est marrant, ton "Dou" me fait beaucoup penser à mon "Doudou" : il fait la vaisselle, le ménage, la lessive, change les couches (lavables), donne le bain, fait à manger. Même leurs ptits noms
sont proches : "Dou" vs "Doudou"

Et la couleur préférée de mon fils de 2 ans et demi est le rose. Il est hyper fier de se pavaner dans son nouveau t-shirt rose (t-shirt trouvé au rayon fille....)

liliaimelenougat 21/02/2014 10:26



Longue vie aux Dou(dou)s ! :)
Nous on achète bien 50% des fringues de Léon au rayon fille, y a tellement plus de choix et de couleurs !



choup 18/02/2014 17:26

super planche....et excellente réflexion sur le sujet. en effet, nous reproduisons parfois nous-mêmes qui luttons contre eux des stéréotypes. S'en apercevoir c'est déjà une bonne chose! Mon cher et
tendre ne coud pas mais il passe beaucoup l'aspi... les gens de Civitas ne seraient pas contents s'ils savaeint ;)

liliaimelenougat 21/02/2014 10:15



Les gens de civitas ne sont jamais contents, c'est leur principe de vie ! ;)



edwige 18/02/2014 15:59

Rhoo ce que c'est chouette de se reconnaître !!
ici aussi on pratique le partage des tâches et l'inversion des rôles !!
En te lisant tout paraît si simple et limpide que j'ai dû mal à imaginer que certains trouvent cela "contre nature".

liliaimelenougat 23/02/2014 19:28



Et non ce n'est jamais si simple, on se fait vite rattraper par la société.
On fait juste de notre mieux ! :)



LNA 18/02/2014 15:25

Mon fils aussi m'a demandé un bonnet rose pour l'hiver, j'étais contente qu'il ne se soit pas fait manger le cerveau par ces copains d'école qui véhiculent des clichés tellement 15ème siècle, mais
en cauchemar, je voyais ces mêmes copains (et toute l'école) se foutre de sa gueule avec son bonnet rose... Est-ce à lui d'assumer mes choix? A 3 ans...?

En attendant, je fais mon anti-propagande par son biais : non les couleurs ne sont pas réservées, ni les traits de caractère, ni les déguisements etc. Et pour l'anniv de ton pote (qui est un ptit
con digne de ses cons de parents), on essaiera de caler un diadème sur ton heaume ou des paillettes sur ton épée

liliaimelenougat 21/02/2014 10:25



Ma grave ! Une épé à paillette c'est trop la classe !
Et une petite hache de guerre rose ;)



spunky 18/02/2014 12:58

J'ai bossé comme une dingue pour que mes enfants ne subissent pas tous ces préjugés à la con. Habillé ma fille en bleu autant qu'en mauve ou rose (en gros, peu importe la couleur si ça lui plait)
et fais de même pour mon fils ; leur offrir des ptites voitures et des poupées aux 2... et lui à une chambre bleue blindée de chevaliers et ninjas... elle a une chambre rose avec des fleurs et
plein de princesses !! Où me suis-je plantée ? D'un autre côté, ils aident tous les deux au ménage (eh ouaih!), mon loulou va bientôt faire de la danse et tous deux adorent la musique !
En fait, c'est aussi un stéréotype de leur imposer le contraire des stéréotypes... ou un truc dans le genre...

liliaimelenougat 21/02/2014 10:20



Et oui, mais il n'y a pas que toi dans leur vie ;)
L'école, les copains, les livres, la TV, les taties les papies, les magasins.... ont aussi leur influence.

Mais par contre tu as tout à fait raison sur un point: ne surtout pas leur imposer quoique ce soit ! Si une fille veut du rose et des paillettes grand bien lui fasse.
Le princpale c'est d'essayer de leur donner le choix.



nom1.jpg

    

 

 

 

 

 

 

 

 

vide.jpg

 La boutique c'est par là :

vide.jpg

    hello(a)liliaimelenougat.fr

vide.jpg
FAQ.jpg
vide

portfolio

facebook.jpg

hellocoton.jpg

pinterest.jpg       

vide

vide

"Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."